enseignement 

Après des études excellentes à Arts Educational School, Londres puis à la Royal Ballet School, Londres j'ai débuté comme danseuse classique pendant plusieurs années, avant de passée à la scène contemporaine après une formation à London Contemporary Dance School, Londres. J'ai ensuite rejoint le Cullberg Ballet en Suède, où j'ai eu la chance de travailler avec des chorégraphes contemporains très divers tels que Mats Ek, Ohad Naharin et Carolyn Carlson. Mon entraînement quotidien était en danse classique, ce qui joignait et reliait les mécanismes classiques et contemporains me permettant d’éprouver, d’intégrer et de comprendre directement comment le poids, le relâchement et le travail avec des forces opposées telles que la rotation et l’espace directionnel sont nécessaires à tout mouvement, que ce soit simple, complexe, classique ou contemporain.

 

Depuis que j'ai rejoint la Compagnie Humaine en 2008 ici en France, je suis immergé dans l'improvisation spontanée, improvisation contact, la technique de relâchement et le travail au sol. Au cours de cette période, j'ai enseigné la danse classique et contemporaine aux niveaux avancés, intermédiaires et élémentaires. Il est devenu de plus en plus clair que les notions mentionnées ci-dessus sont non seulement essentielles à tout mouvement, mais qu'une fois comprises et maîtrisées, tout mouvement devient accessible.

 

J'ai eu le privilège de danser professionnellement dans le monde entier. Au cours des 15 dernières années, j’ai également eu la chance d’enseigner aux enfants et aux adultes âgés de 10 à 65 ans dans des environnements variés tels que les écoles de danse professionnelles, les écoles universitaires, aux acteurs et aux non-expérimentés, élargissant ainsi mes capacités d’enseignement, mes méthodes et ma terminologie. Pour le danseur moins expérimenté, je suis confiant de pouvoir transmettre la complexité de la technique classique en termes simples et par étapes donc accessible et compréhensible, tout en maintenant le sens du mouvement organique à travers le travail du poids, le relâchement, les forces et directions opposées.

Open class
 
Travail complémentaire

Intervention annuelle dans le cadre de l'option Baccalauréat en danse. Collaboration avec des étudiants de 15 à 17 ans pour la réécriture des classiques par le chorégraphe Mats Ek, notamment «Swan Lake» et «Giselle».

 

Collaboration avec l’Orchestre Régional de Cannes où l’ensemble de l’orchestre est invité à l’intérieur des murs de l’école. Les étudiants se portent volontaires pour faire partie de l'événement et le spectacle est préparé au moyen d'ateliers au cours desquels les notions de mouvement, de conscience de l'espace, de conscience de l'autre, d'états de corps et d'esprit, d'interaction avec l'autre et d'improvisation sont explorées. Le spectacle avec les élèves a lieu devant les familles et le personnel de l’école.

Œuvres interprétées: ‘West Side Story’ avec le Lycée Pro, Gap, France,

Beethoven Symphonie n ° 2 avec le lycée Estienne d'Orves, Nice, France

«Apollon Musagete» avec le lycée Les Eucalyptus, Nice, France,

Symphonie Fantastique 100 enfants de 5 écoles différentes âgées de 10 à 15 ans. Cinq chorégraphes. Joué au Palais des Festivals, Cannes, France.

 

J'ai trouvé ce travail extrêmement stimulant et tout aussi enrichissant. Les enfants et les jeunes adultes sont confrontés au regard lourd de leurs camarades, ce qui peut être intimidant au début. L'accent mis sur la rigueur et l'importance de la responsabilité individuelle au sein du groupe ainsi que le moyen d'improvisation guidée les fournisse un support les amenant sur une même plateforme neutre, quel que soit leur point de départ, sur lequel ils se sentent libre à s'exprimer et interagir en tant qu'individus uniques.

 

Projet «Les Utopistes» sur le thème de mai 1968 en collaboration avec le Théâtre National de Nice et la Compagnie Humaine. Un groupe de 14 non-danseurs et danseurs amateurs âgés de 16 à 52 ans qui ont auditionné au moyen d’un autoportrait vidéo pour participer à ce projet. Nous avons travaillé avec eux sous forme d'ateliers hebdomadaires pendant 8 mois en élargissant leur vocabulaire du mouvement par l'improvisation, travaille individuel et contact improvisation. On a aussi expérimenté e travail avec texte et des musiques spécifiques éveillent comment l'état d'esprit influence l'état du corps et sa qualité du mouvement et vice versa. Cette pièce a été rendu en mai 2018 au Théâtre National de Nice.

 

Classe ouverte aux non-danseurs. Faciliter la joie immédiate de danser à une variété de musiques en mettant l’accent sur la respiration, la conscience spatiale et physique et à vraiment passer un bon moment!

 

Rosella Hightower School le montage de Holden C par Eric Oberdorf, une piece de 20 minutes pour 12 danseurs.